Plafond Knauf Métal - 3 KS15

Plafond constitué par l‘assemblage de une ou plusieurs plaques de parement en plâtre, vissées sur une ossature métallique constituée de profilés F47 ou CD 60 portés par des suspentes de type suspente bois ou suspente acier/béton ou suspente hourdis/béton ou sur des montants autoportants.
Le plafond en plaques de plâtre sur ossature tel que défini dans le DTU 25.41 révisé, contribue à la réduction de la perméabilité à l’air de l’enveloppe.

Description détaillée

Application

  • Constructions neuves ou réhabilitation
  • Tous types de bâtiments : bâtiments d’habitation toutes familles, ERP, IGH, locaux industriels, commerciaux ou scolaires

Les plus

  • Des plafonds résistants au feu conçus avec des composants courant F47, montants standards, KF, KS 25… donc disponibles et économiques
  • Solution sous tous types de supports : bois, acier, béton
  • Répond aux exigences réglementaires en améliorant les caractéristiques thermiques, acoustiques et protection incendie
  • Permet la décoration et les formes courbes

 

Ouvrages en zones sismiques

Remarque

La réglementation sismique s’applique aux éléments non structuraux (cloisons/plafonds) depuis janvier 2014.

Textes législatifs

Articles R563-1 à R563-8 du Code de l’Environnement relatifs à la prévention du risque sismique complétés par :
• décret n° 2010-1254 du 22 octobre 2010 relatif à la prévention du risque sismique

• décret n° 2010-1255 du 22 octobre 2010 portant sur la délimitation des zones de sismicité du territoire français

• arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite “à risque normal” relatifs à la prévention du risque sismique

• arrêté du 15 septembre 2014 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite “à risque normal” est paru au Journal Officiel du 23 septembre 2014.

La date d’application de cet arrêté modificatif est celui du lendemain de la publication du texte, à savoir le 24 septembre 2014.

Concernant les éléments non structuraux, ceux-ci sont dorénavant clairement identifiés dans cet arrêté et un guide du ministère est disponible pour leurs justifications : dimensionnement parasismique des éléments non structuraux du cadre bâti, couramment appelé Guide ENS.

Que ce soient les éléments relevant d’un DTU ou d’un DTA, tous sont concernés par ce nouvel arrêté lorsque les conditions suivantes sont réunies :

• un ouvrage (plafond, une cloison, une contre cloison) dont la masse est supérieure à 25 kg/m2 OU la hauteur par rapport au point de chute est supérieure à 3,5 m ;

ET

• le bâtiment et la zone sismique entrent dans l’un des cas ci-dessous :

 

Comment procéder ?

1. Récolter les informations suivantes :

• bâtiment neuf ou rénovation (préciser le type de rénovation)
• la zone de sismicité (de 1 à 5)
• la classe d’importance du bâtiment (de I à IV)
• si possible les déplacements inter-étages (qui peuvent être fournis par le BET structure).

En effet ceci est un élément demandé dans les justifications du Guide ENS, mais c’est aussi un élément qui n’est pas forcément facilement accessible à tous

• le type et le nombre de parements utilisés (si déjà connu)
• pour les cloisons : la hauteur de la cloison
• pour les plafonds : la hauteur du plénum.

 

La connaissance de la classe de sol considérée dans la zone du chantier est également un vrai plus dans le dimensionnement au séisme (classe de sol de A à E). Cela peut également être fourni par le BET Structure du projet.

 

2. Contacter votre interlocuteur Knauf local avec les informations ci-contre.

Zonage
Afin de s’accorder avec les principes de dimensionnement de l’Eurocode 8, règles de construction parasismique harmonisées à l’échelle européenne, la France dispose d’un zonage sismique divisant le territoire national en cinq zones de sismicité croissante en fonction de la probabilité d’occurrence des séismes :

• une zone de sismicité 1 où il n’y a pas de prescription parasismique particulière pour les bâtiments à risque normal (l’aléa sismique associé à cette zone est qualifié de très faible)
• quatre zones de sismicité 2 à 5 où les règles de construction parasismique sont applicables aux nouveaux bâtiments et aux bâtiments anciens dans des conditions particulières.

 

CLASSIFICATION DES BÂTIMENTS

La réglementation classe les bâtiments à risque normal en quatre catégories d’importance définies en fonction de leur usage.

 

RECOMMANDATIONS KNAUF DISPOSITIONS PARTICULIÈRES DE MISE EN OEUVRE

Les dispositions suivantes s’appliquent aux cas relevant de l’Eurocode 8 et sont destinées à limiter les risques d’accidents corporels et d’obstruction des dégagements.

Plafonds non démontables

Les plafonds Knauf Métal (systèmes sur fourrures ou montants sur chant), Delta, Delta 4, Knauf Métal I-TEC, satisfont aux exigences de résistance aux sollicitations sismiques en France métropolitaine dans les conditions ci-après :

• mise en oeuvre d’une cornière ou d’un rail périphérique
• hauteur maximale du plénum : 400 mm pour les suspentes bois, avec une hauteur entre étage n’excédant pas 3,40 m, 1 m pour les tiges filetées de diamètre 6 mm, avec une hauteur entre étage de 5 m
• sans joint de fractionnement.

Ces dispositions s’appliquent également aux plafonds Aquapanel® Indoor et Outdoor. Dans ce dernier cas, tenir compte de la limitation de hauteur de plénum en fonction des effets dus au vent.

 


Résistance au feu

La durée de stabilité et de coupe-feu conférée par un plafond à une charpente ou à un plancher, dépend également du nombre, du type de plaques utilisées, de la hauteur du plénum, des caractéristiques de l’ossature et de la mise en place ou non d’un isolant.

La mise en oeuvre doit respecter rigoureusement le procès-verbal de référence. Dans certains cas de solutions non standard et en l’absence de PV d’essai, la justification peut se faire par avis de chantier.

Cette procédure payante se traitant au cas par cas par un laboratoire agréé doit se définir en amont avec tous les détails de mise en oeuvre.


Isolation thermique et acoustique

Si les performances thermiques dépendent essentiellement de l’épaisseur d’isolant utilisé, les caractéristiques acoustiques sont fonction de nombreux facteurs dont :

• les masses respectives du plancher support et du plafond,
• l’étanchéité à l’air de l’ouvrage support,
• les hauteurs de plénum et la présence ou non d’un matelas de fibre minérale,
• du type d'ossature utilisée et des suspentes.

 

Structure d'accueil

La réalisation des ouvrages horizontaux ne peut être effectuée que dans des structures d'accueil qui permettent de respecter les règles.

À défaut, une structure d'accueil complémentaire sera dimensionnée et réalisée par le corps d'état concerné par la structure porteuse (DTU 25-41 par 5.7).

 

Pour les plafonds avec performances feu, voir pages suivantes.

Pour un nombre ou un type de parements différents, contacter le Support Technique Knauf.

 

CONSEILS KNAUF

La liaison à la structure retenue par l’entreprise de pose, devra également être dimensionnée et mise en oeuvre en fonction de la charge.

 

Caractéristiques techniques

RAPPEL :

Le couple fourrure/suspente ou montant/suspente constitue un dispositif de suspension indissociable dont la charge de rupture doit être supérieure au triple de la charge admissible.

Il convient de vérifier que la charge admissible de la suspente avec la fourrure ou montant utilisé soit supérieure à la charge par suspente du chantier avec un minimum de 25 kg.


QUANTITATIF ESTIMATIF :

 

Unités

Parements simplesParements doubles
Plaques Knauf KS 13,15,18 m21,052,10
OssaturesF47 (1)
CD 60 (3)
ml2,002,00
0,90-
-0,90
EntretoisesCD 60 (3)ml2,102,10
Cornière 25/30 ou rail UD ml0,500,50
Suspentes (4) U1,801,80
Eclisses U0,200,20
Connecteurs en croix pourCD 60 (3)U1,751,75
Vis TTPC
(L= ép. plaques + 10 mm)
(1)U1217
(2)U1722
(3)U2015
Vis TRPF(1)U11
(2)U9-
(3)U-9
Enduit à joints KnaufEJR/EJPN (1) ou (2)U0,350,35
 EJPE (1) ou (2)kg0,500,50
Bande à joints papier(1) ou (2)ml1,501,50
Bande à joints fibre de verre(2) ou (3)ml1,501,50

(1) Pose perpendiculaire entraxe 0,60 m
(2) CF 1h. KF 15
(3) CF 2h. 2 FB15
(4) Type suivant nature du plancher

 

Guide mise en œuvre

Mise en œuvre :

Ces systèmes de plafonds relèvent des règles de l‘Art traditionnelles décrites dans le DTU 25.41 « Ouvrages en plaques de parement en plâtre » ainsi que des conditions de mise en oeuvre des essais concernés.

Documents de mise en oeuvre